Salta boucles nord et sud en 1 semaine 

boucle sud de salta

Déjà 2 mois que nous nous baladons sur le sol Argentin. Nous avons du mal à croire que Salta soit la dernière étape de la découverte de ce vaste pays si diverse. Toutefois cet arrêt a largement été à la hauteur du reste. Après 7 jours consacrés à Salta et ses boucles nord /sud, nous sommes de nouveau conquis.

Nos conseils sur où louer la voiture, où dormir et où manger sont à la fin de l’article.

Itinéraires des boucles de Salta

Boucle sud : environ 380 km

Boucle nord : environ 475 km

Il est conseillé de passer plus de temps sur la boucle nord (entre 1 et 2 jours de plus que pour le sud). Mais à titre personnel, nous avons tout de même préféré la boucle sud.

Jour 1 : Salta

Depuis Iguazú, le bus nous laisse à Salta. La ville est plus grande que ce à quoi nous nous attendions mais le centre est très joli. La visite de la ville peut se faire en 1 à 2 jours selon que vous soyez fans de musées ou non. Il y en a 8 rien qu’autour de la place centrale. Nous nous contenterons de visiter l’un des plus connus : le MAAM (musée de haute altitude). Nous en apprenons plus sur les croyances et modes de vie des Incas. En fin de parcours, nous pouvons voir l’un des trois enfants récupérés au sommet du volcan Llullaillaco. L’état de conservation est vraiment exceptionnel, c’est impressionnant. Nous avons pu voir la fille à l’éclair. Il s’agit d’une petite fille de 6 ans qui, au cours des 5 siècles passés en haut de la montagne s’est pris la foudre. Les objets et jouets ayant été enterrés avec les enfants sont aussi présentés, ils sont d’une grande finesse. Dans les dernières salles des films montrent la découverte des enfants et des témoignages de descendants d’indigènes. Ils veulent pour la plupart que les enfants soient restitués à la montagne car leur devoir est de veiller sur les peuples alentours. Les enfants ne sont pas considérés comme morts mais comme élevés au rang de semi divinités.

Pour information, les photos sont interdites dans le musée, la visite dure environ 1h/1h30 et coûte 100 pesos par adulte.

A Salta, vous pourrez aussi visiter les nombreuses églises et voir le point de vue sur la ville depuis le sommet de la colline adjacente, accessible à pieds ou en téléphérique (160 pesos l’aller retour).

Jour 2 : Salta à Cachi

Nous décidons de commencer par la boucle sud et louons la voiture à partir de midi. Notre objectif pour ce premier jour de roadtrip, atteindre Cachi. En sortant de Salta, nous arrivons rapidement à des montagnes recouvertes de forêts. C’est étrange, nous imaginions la région bien plus aride. Malheureusement nous ferons l’expérience par nous-même que la pluie n’est guère absente de la région. Arrivés en haut de la montagne, nous étions sensés avoir une vue fabuleuse sur les alentours mais nous n’avons pas pu voir à plus de 2 mètres à cause des nuages. Dommage. Heureusement le temps se découvrira à l’approche du parc national  « Los cardones » (les cactus). La route 33 traverse cet immense parc et nous voyons de part et d’autres de grande étendue semi-aride où sont présents un grand nombre de cactus mesurant entre 2 et 6m de haut. On se croirait un peu au far west et nous restons étonnés d’avoir changé si radicalement d’environnement en aussi peu de temps.  Nous passons aussi devant des montagnes aux nombreuses couleurs alors que nous pensions n’en voir que dans la boucle nord. La route est très calme ; nous ne croisons que peu de véhicules. Après le passage sur la recta de tintin, quelques kilomètres supplémentaires nous mènent à Cachi. Ce petit village est très mignon avec sa place centrale et ses façades blanches. L’ambiance est tranquille, la population accueillante, nous avons adoré.

Parc national des cardones
Parc national des cardones
L'église de Cachi
L’église de Cachi

Jour 3 : Cachi à Cafayate 

Le lendemain, route vers l’étape n°2 : Cafayate. En chemin, nous nous détournerons de la route principale pour passer par la route des artisans (vous ne pourrez pas la rater, elle est indiquée par un grand panneau). Sur quelques kilomètres nous y observons des hommes et des femmes tissant des ponchos ainsi que des poivrons séchant au soleil.  Au passage nous voyons aussi une énorme tarántule ce qui nous incitera à vérifier nos draps chaque soir pour le reste du roadtrip.

Même les hommes tissent
Même les hommes tissent
Une "jolie" tarantule grande comme la main
Une « jolie » tarantule grande comme la main
Les poivrons séchants au soleil
Les poivrons séchants au soleil

A mi-chemin, juste après la petite bourgade de Molinos, nous prenons la route vers la Bodega Colomé. Elle est très reconnue en Argentine et dans le monde car elle fait partie des vignobles les plus hauts du monde.  Pour 110 pesos par personne, nous pouvons déguster 3 vins (2 rouges et un blanc). Sans être exceptionnel, le blanc nous paraît tout de même tout à fait suffisant pour accompagner le saucisson de lama, le fromage de chèvre  frais et les tortillas à la parilla qui constituent notre apéro du soir.

Une petite dégustation de vin pour découvrir la région
Une petite dégustation de vin pour découvrir la région

Lors des derniers kilomètres pour atteindre Cafayate, la route traverse la Quebrada las flechas. Avec ses roches blanches effilées en biais, elle offre un spectacle magnifique. Malheureusement les photos sont loin d’être à la hauteur de la beauté du lieu.

Quebrada de Las Flechas
Quebrada de Las Flechas

Nous atteindrons finalement Cafayate en fin de journée. Ce village est plus gros et touristique mais il reste tout de même agréable. De nombreuses balades et points de vue sont à découvrir dans les alentours

Jour 4 Cafayate

Cette journée sur Calafate était sensée être dédiée aux balades. Un petit trek de 4h mène par exemple à de jolies cascades parait-il. Mais finalement nous passerons juste la journée à nous reposer.

Jour 5 : Cafayate à Jujuy

En partant de Cafayate, nous passons par la Quebrada de las conchas. Elle s’étend sur les 50 premiers kilomètres à la sortie de la ville. Si on s’arrête à tous les points de vue et on fait toutes les balades cela prend 5h. Pour notre part, nous nous sommes contentés des formations proches de la route et nous avons donc vu l’anfiteatro, el obelisco, las ventanas, Gargantua del diablo et d’autres moins connus. Ces formations rocheuses sont incroyables et très atypiques. Cela ressemble à l’idée que nous avions de l’ouest des États-Unis. La yasera mérite elle aussi amplement de s’arrêter.

el obelisco
El Obelisco
formation rocheuse cafayate
Une partie de la Yasera
Las ventanas
Las ventanas

Une fois cette portion de route passée, les paysages deviennent moins intéressants et nous avons filé directement sur la boucle nord jusqu’à San Salvador de Jujuy. Cette fois c’est vraiment une grande ville, avec les trottoirs bondés de monde et des embouteillages non stop. Pas tellement un coup de cœur donc.

Jour 6 : Jujuy à Humahuaca

Puisque Jujuy n’a pas tellement d’intérêt, nous partons tôt pour tenter d’aller à Iruya, une petite ville coloniale coincée dans une quebrada à 2780m d’altitude. Mais à 40km de l’arrivée une rivière nous barre la route. Des locaux nous ont encouragés à la traverser mais eux même ont fini bloqués au milieu du cours d’eau. Nous avons donc fait demi- tour pour visiter Humahuaca. Cette ville nous a énormément plus. Avec ses maison en adobe, ses échoppes colorées et son ambiance posée, elle mérite la visite. De plus vous pourrez y manger du lama dans un excellent restaurant : le Pachamanka.

En milieu d’après midi, direction le mirador la hornical. Connu pour sa montagne aux 14 couleurs, mieux vaut y aller entre 15h et 17h pour que le soleil mette en valeur les nuances de rouge, jaune, bleu et vert.  Le mirador n’est qu’à 24km de la ville mais il faut bien 1h pour y accéder car la route est en terre et la montée assez raide. Petite surprise, des locaux ont à présent installé une cabane et demande 40 pesos par véhicule. Cependant la vue les mérite largement. Par contre pensez à acheter un peu de coca, le mirador se situe à 4350m, une altitude suffisante pour provoquer le mal des montagnes.

La montagne aux 14 couleurs
La montagne aux 14 couleurs

Si vous n’avez pas votre propre véhicule des excursions sont organisées à partir de Humahuaca pour 200 pesos par personne.

Jour 7 : Humahuaca à Jujuy 

Au vu des nombreuses attractions aux alentours d’Humahuaca (randonnée, peintures rupestre,…) nous y aurions volontiers accordé 1 ou 2 jours de plus. Malheureusement nous n’avons loué la voiture que 6 jours et nous devons donc entamer le retour. En redescendant vers Salta, nous en profitons pour aller voir les Salinas Grandes

Nous devons passer un col mais la vue sur la route sinueuse fait passer le mal de tête. Nous atteignons finalement le salar qui, contrairement à son nom est plutôt petit (enfin…  comparé à Uyuni). Toutefois les effets de perspectives sont là et mieux vaut ne pas oublier ses lunettes de soleil car le soleil se reflétant sur le sel est éblouissant. Nous finirons notre journée à Jujuy pour pouvoir rendre la voiture à midi le lendemain. 

La route vers le salar vaut le trajet à elle seule
La route vers le salar vaut le trajet à elle seule
Maisons de sel sur le salar
Maisons de sel sur le salar

Jour 8 : Jujuy à Salta

C’est sous des trombes d’eau que nous entamons notre retour vers Salta. Nous avons bien fait de dormir près des Salta car la route est inondée ce qui crée des embouteillages. Nous arriverons tout de même à temps pour que l’agence ne trouve rien à redire et nous rende nos passeports après un rapide coup d’œil à la voiture.

Bilan

Salta et sa région comptent parmi nos coups de cœur d’Argentine. Après 2 mois sur place nous pensions avoir vu l’essentiel mais cette région se distingue vraiment par la variété de ses paysages et son côté atypique. Nous avons été émerveillés. Par contre, à refaire, nous n’aurions pas pris la journée de repos à Cafayate afin de mieux profiter des alentours de Humahuaca. Il y a beaucoup de jolies randonnées à faire dans ce secteur, des petroglyphe et même des peintures rupestres à découvrir. Malheureusement nous n’avons pas pu les voir par manque de temps. Mauvais planning.


Nos coups de coeur

  • Les paysages qui sont juste grandioses et qui varient chaque jour. C’est incroyable. Mention spéciale pour la quebrada de las flechas et la coline au 14 couleurs. Nous avons tout de même une petite préférence pour la boucle sud.
  • Les apéros revisités à la mode argentine avec saucisson de lama, tortillas à la parilla, fromage de chèvre et vin argentin (ah ce bon latitude 33)

      Nos déceptions

  • Ne pas avoir prévu assez de temps pour la boucle nord. Un ou deux jours de plus aurait été le bienvenu.

Informations utiles et conseils

Où louer une voiture économique à Salta?

Après un tour des agences de location de voitures, la plupart propose un tarif à 800 pesos / jours. Mais dans la galería Buenos Aires, à l’agence Arodar, nous avons pu avoir une Chevrolet classique à 650 pesos par jour (payé cash sinon c’est 10% supplémentaire).

De très nombreuses personnes souhaitent visiter les environs de Salta aussi n’hésitez pas à demander dans votre bus si quelqu’un est intéressé pour partager les frais. C’est ainsi que nous avons partagé notre voiture avec un autre couple de français rencontré dans le bus d’Iguazu. Cela a tellement bien marché que nous avons fini par voyager 2 semaines ensemble.

Pour ce circuit une voiture basique suffit, pas la peine de payer un 4×4.

Par contre la route pour voir San Antonio de los Cobres (boucle nord) et en très mauvais état à l’heure actuelle. Elle nous a été fortement déconseillé, même en 4×4

Où dormir sur les boucles ?

Salta : Coloria hostel. Au calme, des lits confortable et un gros petit déjeuner. 200 pesos / personne en dortoir

Cachi : Viracocha art hostel. Déco colorée, un petit patio intérieur agréable pour une soirée discussion. 200 pesos / personne en dortoir.

Cafayate : hostal del Suri. Un des hostels les moins chers de la ville. A 400m de la place principale, le patron organise des parillas dans le jardin. Les chambres sont pour 4, avec décoration type chalet. Bon petit déjeuner. 160 pesos / personne dans une chambre de 4.

Humahuaca : hostal la Antigua. Décoration un peu ancienne mais un patron très accueillant et avec beaucoup de bons conseils sur que faire dans les alentours. 190 pesos / personne en dortoir.

Où manger sur les boucles ?

Nos essais n’ont pas toujours été concluants aussi nous ne vous donnons que les meilleurs endroits où nous avons été :

Cafayate : la casa de las empanadas, nos meilleurs empanadas de toutes l’amérique latine et pour seulement 140 pesos les 12 !

Humahuaca : le Pachamanka. Patio très agréable, salade superbe et délicieuse, mention très bien pour le lama.

près des Salinas grandes : La Pekana. Vous ne pouvez pas le confondre, c’est le seul restaurant à des kilomètres à la ronde. Vue sur le salar, cuisine sans prétention, bonne et pas cher. Les humitas sont excellents.

2 idées sur “Salta boucles nord et sud en 1 semaine 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *