5 choses à faire à Nusa Penida

nusa Penida

A partir de Bali, nombreux sont les touristes se précipitants vers les 3 îles Gili, connues pour leurs plages de rêve et leurs fonds sous marins. Mais nous avons préféré opter pour une solution (pour l’instant) peu touristique et au moins aussi magique : Nusa Penida.

En 4 jours, nous n’avons pas eu le temps de tout voir mais nous dressons ici la liste des 5 choses à voir / à faire absolument sur l’île.

Nager avec les raies manta

Les récifs du pourtour de l’île ont eu la chance d’être préservés de la pêche à l’explosif. Aussi de très nombreux spots de plongée entourent l’île et il est facile de voir de beaucoup de coraux et de poissons. Mais ce qui fait le succès de Nusa Penida, ce sont les raies Manta. Elles résident à l’année dans ces eaux riches en plancton et vous avez 95% de chance d’en voir lors d’une sortie plongée ou snorkeling. C’est réellement très impressionnant et magnifique.  Un vrai must do !

Petit conseil : les clubs de plongée vous demanderons une petite fortune pour la sortie en bateau (entre 70€ et 140€ par personne, vous serez entre 8 et 20 sur le bateau). Allez plutôt directement sur la plage de Crystal Bay le matin et parlez aux pêcheurs. Nous avons payé 200 000 IDR (12€)/personne pour avoir le bateau juste pour nous deux, pour 3h et 3 spots de plongée, équipement inclus. Privilégiez le matin, vous aurez plus de chance de voir les raies Manta. Nous l’avons fait 2 fois et les avons vues à chaque fois.

Raie manta à Nusa Penida
Raie manta à Nusa Penida

Ps: malheureusement nous n’avons pas de gopro aussi cette photo n’est pas de nous. Cependant vous les verrez d’aussi près. Crédit photo Baliberty

Voir le coucher de soleil sur Crystal Bay

Oui certes des couchers de soleil nous pouvons en voir tous les soirs mais celui-ci est sublime. Crystal Bay est la plage « touristique » (soit 15 personnes) de l’île. Du sable fin, quelques bateaux de pêcheurs qui flottent sur l’eau, 2 / 3 kiosques pour s’acheter un cocktail en regardant le dégradé de couleurs du coucher de soleil… Un petit paradis.

Coucher de soleil sur Crystal Bay
Coucher de soleil sur Crystal Bay

Retrouver un petit air de Bretagne à Broken beach

Cette vue-là se mérite. A peine quelques dizaines de kilomètres depuis Toyapakeh mais l’état des routes est déplorable. Après 45 minutes de nids d’autruche (oui à ce niveau là ce ne sont plus des poules !), et de vociférations, la récompense est bien là. Le paysage, avec les vagues qui s’écrasent avec force contre les rochers, est saisissant. De plus, puisque l’arche se situe juste au dessus de Manta Bay, vous aurez l’occasion de voir des raies Manta nager au dessous de vous. Le spectacle de leur ballet aquatique vaut le coup d’œil. Quelques tortues seront aussi sans doute de la partie.

Juste à côté se trouve également Billabong beach,  des sortes de mini piscines naturelles.

Broken Beahch
Broken Beach
Raies manta vues du dessus à Broken Beach
Raies manta vues du dessus à Broken Beach

Se relaxer sur Atuh beach

Cette plage peut être assez compliquée à trouver et certains préfèrent faire demi tour. Mais à nouveau, ne baissez pas les bras. Si vous arrivez par le côté aménagé, une fois garé, 15 minutes de balade avec une vue superbe et une petite centaine de marches (plutôt très inégales) vous permettront d’accéder à la baie. Si (comme nous) vous vous trompez de route et décidez de suivre une locale qui a son restaurant sur la plage, c’est un peu plus sportif. Le trajet fait 2,5 km avec 45 minutes à descendre via un « chemin » de pierres puis 10 minutes dans une plantation de palmiers avec des singes. Dire qu’elle le fait tous les jours avec un panier de plusieurs kilos sur la tête… On comprend que la bouteille de coca coûte le double du supermarché…

En arrivant le matin vous aurez la plage pour vous seuls. 3 cahutes tenues par des locaux ouvrent vers 11H et permettent de se restaurer à bas prix (2€ le plat) avec une vue splendide.

A partir de 12h30, quelques personnes commencent à arriver mais ce ne sont pas non plus des cars entiers de touristes. Il faut compter une petite dizaine de personnes.

Atuh Beach par la voie locale
Atuh Beach par la voie locale
Atuh Beach depuis les escaliers aménagés
Vue depuis les escaliers aménagés
Vue 5 étoiles pour le déjeuner
Vue 5 étoiles pour le déjeuner

Se faufiler pour découvrir Goa Gajah Giri

Le trajet en lui même vaut déjà le détour. La route est goudronnée et en bord de mer avec vue sur les cultures d’algues, premières sources de revenus de l’île. Vous pourrez donc voir des cultivateurs avec leurs grosses bouées récolter les algues avant de les faire sécher au bord de la route. Puis vous arriverez en bas d’un escalier de 135 marches qu’il faudra gravir avant de payer 20 000 IDR de droit d’entrée par personne.

A partir de là on vous demandera de vous couvrir les épaules et les jambes avant de vous désigner un trou dans une roche. Euh… C’est vraiment par là ? Et bien oui, une fois faufilés à l’intérieur vous découvrirez une immense cave et un temple à l’intérieur. C’est grandiose et assez inattendu. Il y a fort à parier qu’un « prêtre » essayera de vous accompagner, en vous pressant pour vous amener rapidement au bout, vous bénir et réclamer de l’argent. Ceci n’est pas du tout obligatoire. Prenez votre temps, explorez et si à la fin vous ne voulez pas de sa bénédiction dites lui juste les mots magiques pour avoir la paix : « no money ».

Les cultures d'algues
Les cultures d’algues
 Goa Gaja Putri
L’entrée du Goa Gajah Giri
Goa Gaja Putri
Une immense grotte spectaculaire

Notre avis global sur Nusa Penida

Nous ne devions y séjourner que 2 jours mais avons fini par y rester 4. Sans la nécessité de partir pour gravir le Rinjani, nous serions sûrement restés encore quelques jours dans ce petit paradis. Cette île est un joyau avec des paysages de rêve, une population accueillante, et un tourisme encore très peu développé. C’est sans conteste notre plus grand coup de cœur depuis le début de notre tour du monde.
Malheureusement certains commencent à voir le fort potentiel touristique de l’île et veulent en faire une « gili » bis aussi nous ne pouvons que vous conseiller d’y aller rapidement avant que le tourisme de masse détruise le charme de l’endroit.

Dans nos meilleurs souvenirs restent les échanges avec la population. Des adolescents nous ont conviés à jouer au volley-ball et nous nous sommes fait inviter à un spectacle de danse balinaise et de comédie où nous étions les seuls étrangers. Nous avons aussi certainement fait peur à une famille en scooter que nous avons suivie de près une nuit afin de rentrer sains et saufs à notre homestay. Nous pensions que les phares de notre scooter ne fonctionnaient pas et il n’y a pas d’éclairage public des routes de l’île.


LMSCOUPCoups de coeur

Tout était absolument fabuleux mais quitte à choisir:

  • Assurément les raies Manta!
  • Le spectacle de danse et son ambiance très festive.

LMSDEC  Déceptions

  • Le manque de communication. Nous avons été « coincés » sur l’île car le ferry est parti 1 mois en révision… Et il n’était pas facile de trouver un bateau de secours.
  • Devoir partir

 

Informations utiles et conseils

Taux de change de 1€ = 14 800 IDR environ

Aller à Nusa Penida

En fastboat depuis Sanur : 200 000 IDR l’aller

En fastboat depuis Kusumba : 100 000 IDR

En ferry depuis Padangbai : 31 000 IDR

Se loger à Nusa Penida

Pour les Robinsons crusoe dans l’âme : Rumah Pohon

Une cabane dans les arbres, pas d’eau courante, les douches sont en constructions, mais la vue et le Wi-Fi sont top. Point bonus, la tyrolienne le jour du départ.

225 000 IDR avec le petit déjeuner et le dîner !

Pour les petits budgets qui veulent une douche : jeriwoh homestay.

A 50m de la plage, chambre propre et sympa. Eau froide et pas de wifi

175 000 IDR la nuit avec petit déjeuner.

Se nourrir

Le jungle warung : proche de crystal bay, pêche du jour grillée au barbecue. Très bon et sympa. Addition de 130 000 IDR pour 2.

Se déplacer 

Le meilleur moyen reste la location d’un scooter pour avoir la possibilité d’arpenter l’île en toute liberté. Très peu de loueurs de scooter sont sur l’île mais adressez vous directement à n’importe quelle homestay (même si vous n’y dormez pas) et vous trouverez votre bonheur. Ils ne vous demandent rien, même pas votre nom… Le permis international est théoriquement nécessaire mais contrairement à Bali vos chances de croiser un policier sont très faible.

Comptez 60 000 IDR la journée

Attention pour le moment l’île ne possède que peu de routes dont une bonne moitié est très abîmées. A priori ils prévoient de les refaire en 2017. Pour vous aider ci dessous une carte de l’île. En rouge les routes bien goudronnées, en bleue les plus difficiles.

Carte de Nusa Pénida
Carte de Nusa Pénida

5 idées sur “5 choses à faire à Nusa Penida

  1. Salut!! On pense aller à nusa penida
    quelques jours mais on est pas super
    habitués du scooter (on a conduit en
    birmanie car les birmans conduisent pas
    mal et qu’il n’y avait pas trop de traffic
    mais à Bali ça nous paraissait difficile), il y
    a du trafic sur les routes ? Les locaux
    roulent comme des balles ou ça va ? Merci
    d’avance, votre article donne très envie 😉

    1. Bonjour, il n’y a pas beaucoup de circulation à Nusa Penida, vous n’aurez pas de problème à circuler en scooter. Le plus gros souci sera de trouver un loueur.

  2. Ton articles est super ! Je voulais te demander,
    concernant la plongée faut -il avoir un bon niveau
    pour en faire sur l’île ?
    Et il y a t-il beaucoup de ferry pour faire Sanur /
    Nusa Penida ? Et de Nusa Penida à Nusa
    Lembongan (pour y aller une journée) ?
    Merci beaucoup !

    1. Bonjour.
      Ravie que l’article t’ait plu :). Non la plongée se fait juste avec palmes masque et tuba donc si tu sais nager (quand il y a du courant) ça suffit. Depuis Sanur, ce sont des fastboat, pas des ferrys. Il y en a très régulièrement (toutes les heures je crois) mais ils coûtent chers. Auparavant il existait un ferry économique pour aller à Nusa Penida mais comme il faisait concurrence aux fastboats, les propriétaires de ces derniers ont fait pression pour que la liaison s’arrête… Nous te conseillons plutôt de prendre le ferry depuis Padangbai, il y en a 2 à 3 par jour et c’est 7 fois moins cher. De plus tu voyageras avec les locaux et tu pourras rencontrer les paludiers à Kusamba, c’est tout proche (nous avons un article sur eux, c’est sympa à voir). Pour Nusa Penida / Nusa Lembongan nous ne l’avons pas fait donc je ne peux pas te renseigner avec certitude. Mais je pense que puisque beaucoup de personnes viennent de Nusa Lembongan à Nusa Penida pour la journée, il doit probablement y en avoir très fréquemment.
      N’hésites pas si tu as d’autres questions.
      Profites bien de l’île et de ses paysages magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *