2 jours à Pemuteran

Après avoir passé quelques jours au mont Bromo puis à Banyuwangi, nous sommes partis frais et plein d’espoirs en direction de Bali. Première étape de notre visite de l’île : Pemuteran. Nous avons passé deux jours et trois nuits sur place, une journée à visiter les temples et une journée de snorkeling.

Snorkeling sur l’île de Menjangan

C’est la principale attraction de la ville, des dizaines de tours le propose. Vous pouvez soit faire de la plongée, soit du snorkeling. Comme toujours le prix varie selon la tête du client. Nous avons payé 950 000 Rp pour deux.

Un moniteur est venu nous chercher à 8h du matin à notre home stay, puis nous sommes allés récupérer les palmes, le masque et le tuba et direction le port de la ville d’à côté. Nous étions 10 sur le bateau et la traversée vers l’île de Menjangan a duré 40 minutes, le temps de faire connaissance avec les autres passagers. Une fois sur place, le moniteur se jette à l’eau avec comme seule instruction « tout le monde me suit ». Ceux qui n’avaient jamais fait de snorkeling étaient livrés à eux même.

Une fois dans l’eau, nous avons nagé pendant 1h en longeant l’île (le bateau nous a récupéré à l’autre bout). Les fonds sont magnifiques, pleins de coraux et de poissons colorés. Nous avons même eu la chance de voir une tortue et des poissons clown. Rebelote l’après-midi à un autre endroit de l’île.

Seules ombres au tableau, le nombre important de touristes et les comportements parfois désastreux de certains (guides et plongeurs) vis à vis des coraux. Cela vient certainement du fait qu’aucune indication n’est donnée par les organisateurs des tours. Il est normalement strictement interdit de manipuler ou de se tenir debout sur les coraux car cela les détruit.

Désolés nous n’avons pas de photos de la plongée par ce que nous n’avions rien d’étanche pour mettre l’appareil photo. Un belge présent sur le bateau nous a promis qu’il nous en enverrait, nous attendons toujours…

Pour que vous ayez quand même une idée de la richesse des fonds sous-marins, nous avons pris une photo sur le blog ariana-myjourney.blogspot.co.id :

Snorkeling sur l'île de Menjangan
Snorkeling sur l’île de Menjangan

Les temples de Pemuteran

Les temples se trouvent dans la partie est de la ville ainsi que sur les hauteurs. Après avoir récupéré un plan dans notre homestay, nous décidons de tout faire à pied. Grosse erreur, le plan n’était pas à l’échelle et les distances inscrites dessus étaient complètement fausses. Nous avons dû marcher deux fois plus que prévu, mais nous avons quand même pu voir la plupart des temples.

Attention les Sarung sont obligatoires pour entrer dans les temples et il faut faire une donation à l’entrée. Bien-sûr les cahiers de donations que l’on nous présente ne contiennent que des sommes astronomiques (de 100 000 Rp à 500 000 Rp). Nous nous sommes contentés de donner 5 000 Rp à chaque temple mais nous nous doutons bien qu’ils auront vite ajouté un ou deux zéros sur la somme que nous avons inscrite sur le cahier…

Temple du Dieu Sunia (cave temple)

Temple du Dieu Sunia (cave temple)
Temple du Dieu Sunia (cave temple)

Temple Pulaki (temple des singes)

Temple Pulaki
Temple Pulaki

En sortant du temple, un singe a repéré notre raisin acheté juste avant. Il était assez agressif et nous avons dû lui en donner un peu. Mêmes les singes nous ont rackettés à Bali… Il vaut mieux ça que de se faire mordre, mais depuis cet épisode nous nous tenons à l’écart des singes.

Singes sur le mur du temple Pulaki
Singes sur le mur du temple Pulaki

Temple Pebean

Situé au bord de la mer, c’est selon nous le plus beau de Pemuteran. On nous a conseillé d’y aller pour le coucher de soleil.

Temple Pebean
Temple Pebean

Temple Melanting

Situé à l’écart par rapport aux trois premiers, la route qui mène au temple Melanting passe au milieu des vignes et des bananiers.

Temple Melanting
Temple Melanting

Temple Batu Kursi

C’est parait-il également un très bon spot pour voir le coucher de soleil. Malheureusement le ciel était très nuageux ce jour-là. Au lieu de passer par l’entrée principale et ses nombreuses marches, j’ai suivi le chemin alternatif qui était sur mon plan de Pemuteran (et qui partait du homestay). La montée était vraiment très difficile, le chemin annoncé quasi inexistant, mais en haut il y a une vue magnifique sur Pemuteran.

Vue sur Pemuteran depuis le temple Batu Kursi
Vue sur Pemuteran depuis le temple Batu Kursi

Le temple était désert, mais je n’ai malheureusement pas pu y entrer, car celui-ci était gardé par 5 chiens très agressifs. Je me suis rendu jusqu’à quelques mètres de l’entrée mais les chiens m’ont couru après dès que j’ai eu le dos tourné pour prendre une photo. Après une grosse frayeur, je suis redescendu (par les marches cette fois) à reculons pour ne pas leur tourner le dos. En redescendant, j’ai croisé dans des touristes français et espagnols qui avaient acheté leurs billets d’entrée. Le temple était donc bien ouvert, mais les gardiens étaient plus occupés à prendre l’argent à la billetterie qu’à vérifier que le temple était bien visitable… Cette fois-là, Laura a été bien inspirée de rester au homestay !

Temple Batu Kursi
Temple Batu Kursi

Conclusion

Nous avons apprécié nos deux jours passés à Pemuteran. La plongée était vraiment très belle et les temples très agréables. Le changement d’ambiance est total entre Java et Bali, les gens sont plus accueillants. Cependant ne nous y trompons pas, nous sommes toujours considérés comme des distributeurs de billets, mais avec le sourire cette fois ! 🙂


LMSCOUP Nos coups de cœur

  • Les fonds marins de l’île de Menjangan
  • L’accueil dans les homestays

LMSDEC  Nos déceptions

  • Le plan de Pemuteran complément faux (si nous avions su nous aurions loué un scooter).
  • Les faux cahiers de donation à l’entrée des temples.
  • Les chiens très agressifs à l’entrée du temple Batu Kursi

Informations utiles et conseils

Les transports de Java à Bali

La première étape consiste à prendre un ferry en direction de Gilimanuk, la porte d’entrée de Bali depuis Java. Cette fois pas besoin de négocier, les prix sont affichés : 8 000 Rp par personne sur un grand panneau à l’extérieur, 6 000 Rp en arrivant au guichet. Ça surprend de payer moins que le prix affiché (surtout en Indonésie). La traversée dure environ 45 minutes.

Une fois arrivés à Gilimanuk, le harcèlement (habituel dès qu’il est question de transport) commence. Des rabatteurs viennent vous chercher dès la sortie du ferry (limite à l’intérieur) pour vous demander où vous allez. Nous avons préféré ne pas leur dire notre destination. Nous sommes juste sortis du port, passés devant la station de bus et avons commencé la route à pied après s’être énervés contre ces rabatteurs très oppressants.

Une fois sortis de la station de bus, nous avons négocié avec le premier bemo qui s’est arrêté à notre hauteur. 50 000 Rp pour deux pour aller à Pemuteran, cela nous a semblé cher, mais il fallait bien en prendre un. Prix de départ annoncé 150 000 Rp par personne…

Achat d’un Sarung

Pour éviter de devoir les louer à l’entrée des temples, nous avons acheté nos Sarung à 70 000 Rp les deux dans une petite boutique au bord de la route.

Les homestays à Pemuteran

Nous n’avions rien réservé à l’avance, nous sommes juste arrivés sur place et nous avons pu constater qu’il y a énormément de homes stay dans toute la ville. L’avantage de ne pas réserver sur internet est que nous avons pu négocier les prix (100 000 Rp de gagnées à chaque fois, pas mal en plein mois d’août) car nous prenions les dernières chambres. L’inconvénient est que nous avons dû changer de homestay chaque jour, car les logements étaient libres une nuit uniquement. Au final nos trois logements nous ont coûtés entre 250 000 Rp et 300 000 Rp par nuit.

Petite astuce pour faire descendre les prix, dire que vous n’utiliserez pas l’air conditionné mais uniquement le ventilateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *