Notre road trip sur la boucle de Thakhek 

La boucle de Thakhek est, avec celle des Bolovènes, l’un des deux road trip du sud du Laos. Au départ de Thakhek, la boucle dure de 3 à 5 jours et passe au milieu de paysages somptueux. Le point d’orgue du road trip est la grotte de Kong Lor et ses 7km de long, parcourus sur une barque dans le noir, éclairé uniquement avec les lampes frontales. Un moment inoubliable.

Les préparatifs

Le tracé de la boucle de Thakhek

Nous avons décidé de faire la boucle en 4 jours dans le sens classique (la première nuit à Thalang et la dernière à Nahin). Il est également possible de la faire en 3 jours : même tracé mais les deux derniers jours sont faits en un seul. Ou en 5 jours : le retour se fait par la même route qu’à l’aller, ce qui permet d’éviter les 100 derniers kilomètres de nationale (une grande ligne droite assez dangereuse).

Où dormir à Thakhek ?

La plupart des backpackers dorment au Thakhek Travel lodge (70 000 Kip). Situé à 2 km de la station de bus, il a surtout l’avantage d’avoir un énorme cahier dans lequel les voyageurs écrivent leurs bons plans et leurs conseils pour faire la boucle de Thakhek. C’est une mine d’informations dont il serait dommage de se priver. Vous pouvez également y laisser vos sacs à dos pendant votre périple sur la boucle pour 5000 Kip.

Où louer un scooter à Thakhek ?

Il y a deux principaux loueurs de scooter à Thakhek. Le premier est situé juste en face du Thakhek Travel Lodge. Le second est Wangwang, situé au centre-ville (2,5 km à pied). Nous avons loué à Wangwang car il est moins cher et les scooters paraissaient mieux.

Pour vous aider à le trouver, il est situé ici. Petit bonus : il propose aussi en petit déjeuner une grosse demi-baguette de pain avec le pot de Nutella à 15 000 Kip. Avis aux amateurs. 😉

Que prendre dans son sac à dos ?

Nous ne nous sommes pas trop chargés pour la boucle. Il faut par contre bien penser à prendre un pantalon et une veste (car ça caille sur le scooter dans les hauteurs de la boucle), et un maillot de bain (il est possible de se baigner dans certaines caves).

Premier jour : 100 km de Thakhek à Thalang

La grotte de Xieng Liap

Après 15 km de route, nous nous sommes arrêtés à la grotte de Xieng Liap. Cette petite grotte un peu escarpée ne nous a pas retenus bien longtemps. Juste le temps de faire quelques photos et nous étions repartis. Ce n’est pas la plus belle grotte de la boucle, mais il est possible de s’y baigner. L’entrée et le parking sont gratuits. A partir du parking, prendre le chemin qui part à droite.

Grotte de Xieng Liap

La grotte de Tha Falang

Juste après se trouve la grotte de Tha Falang. Pour y accéder, il faut rouler pendant 1,2km sur un chemin assez difficile. Un fois arrivé au bout, il n’y avait personne et nous n’avons pas trouvé la grotte. Échec !

La grotte de Tham Sa Pha In

La troisième et la dernière grotte que nous avons vue le premier jour est la grotte de Tham Sa Pha In. L’entrée est gratuite et le chemin pour y accéder est assez court. Une fois arrivés sur place, il faut monter quelques marches pour y rentrer.

Cette grotte est très grande. Elle est décorée avec des fanions de toutes les couleurs à l’entrée, elle contient un temple bouddhiste et pour les plus courageux, il est possible de s’enfoncer dans la grotte à la nage pour arriver à un magnifique puits de lumière. Même si l’eau est très sombre, n’ayez pas peur de heurter des rochers, il y a 15m de profondeur…

Nous y sommes restés une petite heure, le temps de se baigner et de profiter de ce magnifique endroit.

Tham Sa Pha Inn

La route vers Thalang

Un fois les grottes visitées, il ne reste plus qu’à prendre son temps pour parcourir les 85 kilomètres pour rejoindre Thalang. La première partie de la route passe au milieu de montagnes karstiques magnifiques. Pour les 20 derniers kilomètres, la route traverse un lac artificiel qui vient juste d’être créé à cause d’un barrage chinois. Les troncs d’arbres sont encore plantés au milieu de l’eau, c’est un paysage de désolation digne d’un film d’horreur. La route est très bien goudronnée et les paysages sont magnifiques, bref c’est agréable. 🙂

La route vers Thalang
La route vers Thalang

Où dormir à Thalang ?

Deux guesthouses sont conseillées : Sabaidee Guesthouse et Phosy Thalang. Nous avons dormi dans la deuxième pour 60 000 Kip, mais nous avons mangé un super barbecue (à 50 000 Kip) à la première guesthouse. Ça nous a donné l’occasion de rencontrer d’autres voyageurs qui font le même trajet, notamment PF et Aurore de Unitrip que nous avons recroisés à plusieurs reprises jusqu’au Cambodge. Pour voir leur article sur Thakhek c’est par ici : Les Loopers de Thakhek. Leur carte, dessinée par Aurore, est très utile et vous pourrez la voir dans leur article et sur le cahier du Travel Lodge.

Les bungalows de Phosy Thalang

Le soir il ne faut surtout pas oublier d’aller voir le coucher de soleil depuis le pont de Thalang.

Coucher de soleil depuis le pont de Thalang

Deuxième jour : 150 km de Thalang à Kong Lor

La route jusqu’au Cool Springs

C’est à ce moment là où vous allez être content d’avoir pris une veste ! Le début de la route continue au milieu du lac artificiel avant de s’enfoncer dans les montagnes lao, puis de se poursuivre dans les plaines (toujours entourées des magnifiques montagnes). Il faut compter 90km pour arriver jusqu’aux Cool Springs. La route passe au milieu des villages. Nous y étions au début de la saison chaude, au moment des naissances : il y avait énormément de chatons, de chiots, de poussins, de chevreaux, de veaux… Attention avec le scooter à ne pas les écraser, ils sont assez imprévisibles !

Lac artificiel sur la boucle de thakhek

Les Cool Springs

Une pancarte sur la droite de la route indique le chemin à prendre pour accéder aux Cool Springs (voir photo ci-dessous). Il faut ensuite suivre les traces jusqu’à la source. Bon, nous on s’est perdu une bonne heure dans les champs avant de retrouver le bon chemin. Puis à quelques centaines de mètres de la source, le pont en bois pour y accéder était au fond de l’eau. Impossible de traverser. Laura à bien tenté de traverser en équilibre sur un tronc mais après une bourrasque de vent elle a préféré faire demi-tour. Du coup nous ne pouvons pas vous parler des Cool Springs, désolés.

La route vers Kong Lor

Il reste 70km avant d’arriver à Kong Lor. Les paysages sont très beaux, mais nous nous sommes dépêchés pour arriver avant la nuit. La route est bien entretenue sauf les 5 derniers kilomètres où il faut slalomer entre les nids de poule et les vaches.

Route de Kong Lor

Où dormir à Kong Lor ?

Nous avons dormi à Enjoy Boy (50 000 Kip), petite chambre propre avec une propriétaire bien sympa. Éviter d’aller dormir à Phounsouk Guesthouse, le propriétaire est connu pour voler dans les chambres. Ce soir-là nous avons croisé deux personnes y dormant, nous les avons mises au courant de l’avertissement écrit sur le cahier du Travel Lodge et nous avons appris par la suite qu’ils s’étaient effectivement fait voler…

Le reste de la soirée a été plus joyeux, à jouer au Dobble avec Aurore, PF et des enfants du village.

Troisième jour : de Kong Lor à Nahin

La visite de la grotte de Kong Lor

Il y a parfois du monde dans la grotte, nous y sommes allés à l’ouverture (à 8h il me semble) pour être plus tranquilles.

L’entrée sur le site de la grotte coûte 2 000 Kip. A cela, il faut ajouter le prix de la barque : 110 000 Kip si vous êtes seul, 120 000 Kip pour deux et 130 000 Kip pour une barque avec 3 personnes (c’est le nombre maximum). A ce prix-là, on nous a prêté des lampes frontales et des gilets de sauvetage (pas très rassurant) et on nous a proposé de laisser nos sacs à l’entrée. Nous avons préféré les garder.

Avant d’accéder à la grotte, il faut traverser une rivière en bateau, puis marcher une centaine de mètres pour pénétrer à pied dans la grotte. Notre chauffeur nous a ensuite invité à monter dans sa barque, avec également un « guide » dont on a bien eu du mal à saisir le rôle. Pour la petite histoire, quand nous sommes arrivés, la barque était complètement sous l’eau, il a dû l’écoper pendant 10 minutes avant que l’on puisse monter dedans. Ceci explique peut-être les gilets de sauvetages…

Entrée de la grotte de Kong Lor

La grotte est immense, elle doit mesurer près de 15m de large à certains endroits, et il est parfois difficile de voir le plafond ! Il faut dire que la seule source de lumière provient des lampes frontales, et c’est d’ailleurs un peu flippant de voir la vitesse à laquelle la barque traverse la grotte, en frôlant parfois certains rochers de quelques centimètres, le tout éclairé à la frontale ! Frissons garantis !

La première partie dure environ 5 minutes. Le plafond est encore assez bas, et on commence doucement à comprendre l’ampleur de cet endroit. La barque s’arrête ensuite dans une partie éclairée (la seule de la grotte) où nous avons parcouru quelques mètres à pied au milieu des stalactites et des stalagmites. C’est là où le « guide » a essayé de nous presser pour que nous rejoignions la barque de l’autre côté le plus vite possible. Nous l’avons complètement ignoré, ça l’a énervé alors il est parti, nous laissant seul au milieu de la grotte. Au final ça nous a bien arrangés car on a pu prendre tout notre temps pour les photos. Nous avons ensuite retrouvé notre chauffeur auprès de sa barque, toujours entrain de l’écoper.

Intérieur de la grotte de Kong Lor

La dernière partie est certainement la plus impressionnante. Une demi-heure de traversée à travers les méandres de la grotte de Kong Lor, avant d’apercevoir la lumière au bout du tunnel. Pour la petite histoire (oui oui encore), il y a dans cette grotte parmi les plus grosses araignées du monde : 40 cm de diamètre ! Il paraît même que l’on peut voir leurs yeux briller… De quoi faire flipper les enfants (et moi aussi) !

Sortie de la grotte de Kong Lor

Une fois arrivés de l’autre côté de la grotte, on nous a laissé nous remettre de nos émotions pendant 15 minutes (il y a de quoi boire un coup), avant de repartir dans l’autre sens pour retraverser Kong Lor mais sans s’arrêter cette fois. Au final, la visite a duré 2h.

De Kong Lor à Nahin

Une fois notre riz frit avalé et notre jauge d’adrénaline redescendue, nous avons repris le scooter pour parcourir les 40 km qui nous séparent de Nahin. Nous y avons passé l’après-midi à nous reposer.

Où dormir à Nahin ?

Nous avons dormi à Xokxaykham Guesthouse (50 000 Kip). Il y a des chambres à tous les prix, il faut insister un peu pour connaître toutes les options. Notre chambre était très bien.

Le coucher de soleil depuis le point de vue Limestone Peaks

À 8km de la guesthouse se trouve le point de vue Limestone Peaks. Le coucher de soleil sur les formations karstiques est magnifique. Attention, le soleil se couche très tôt.

Coucher de soleil depuis Limestone Peaks

Quatrième jour : de Nahin à Thakhek

Le quatrième et dernier jour de la boucle de Thakhek est certainement aussi le moins intéressant. 150 km de route jusqu’à Thakhek, dont 100 km de nationale assez dangereuse, bref ce n’est pas très fun.

Sur la route se trouve le Blue Lagoon. Les 40 km de chemin chaotique nous ont refroidis alors nous n’y sommes pas allés. Mais il paraît que c’est sympa.

Conclusion

Le road trip sur la boucle de Thakhek est certainement l’un de nos meilleurs moments au Laos. Les paysages à couper le souffle tout le long du trajet et les grottes somptueuses font de ces 450 km une expérience inoubliable.


LMSCOUP Nos coups de cœur

  • Les paysages magnifiques
  • Le barbecue du Sabaidee Guesthouse à Thalang, et toutes les rencontres que nous y avons faites
  • La grotte de Kong Lor

LMSDEC  Nos déceptions

  • Ne pas avoir pu voir les Cools Spring

Informations utiles et conseils

Budget essence : 70 000 kip
Arriver / partir de Thakkek

Bus depuis Vientiane : 60 000 Kip

Bus pour les 4000 îles : 90 000 Kip. Départ tous les jours à 17h30. Attention, le bus vous lâche sur la route en pleine nuit (3h du matin pour nous, et à 4km de l’embarcadère).

4 idées sur “Notre road trip sur la boucle de Thakhek 

  1. Merci pour la référence. Cette boucle restera un excellent
    souvenir et surtout une superbe rencontre avec vous !
    Travel safe ! Et bien sur au plaisir de la prochaine
    rencontre avec vous sur la route !

    1. Prochain rendez-vous en Amérique latine. Cette fois pas d’apéro saucisson /fromage mais on vous montrera notre van (on espère !). Take care

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *