Quel véhicule acheter pour un roadtrip au Chili ?

couv achat véhicule chili

Le van est vraiment un moyen idéal de découvrir les splendeurs de l’Amérique latine. Nous n’avons profité du notre que 2 mois mais cela a suffit pour nous convaincre qu’un roadtrip au Chili et en Argentine en van aménagé est un must-do. Nous compilons dans 2 articles nos conseils pour l’achat et l’aménagement de votre véhicule.

1- Choix du véhicule

Pourquoi acheter son véhicule au Chili et pas en Argentine ?

Question qui peut sembler futile mais qui a son importance. Il faut savoir qu’un véhicule argentin peut se voir refuser le passage de frontière ! En effet, légalement seul un argentin peut faire sortir son véhicule du pays. Donc si vous comptez rester en Argentine ce n’est pas dérangeant, mais pour un roadtrip en Amérique latine, ce peut être un vrai handicap ! C’est pourquoi nous vous conseillons d’acheter votre van au Chili. Autre avantage dans ce pays, le marché de l’occasion est l’un des moins chers d’Amérique latine.

Les critères de choix

Le choix de votre véhicule est primordial pour profiter au mieux de votre roadtrip. En effet, il n’y a pas que les vans Volkswagen. Il est donc important de réfléchir en amont à divers critères :

1. La durée :  Selon que vous l’utilisez pour 2 semaines ou 6 mois, le niveau de (non) confort que vous supporterez ne sera pas le même. Avoir ou non une douche, pouvoir se tenir debout, avoir un coin salon…

2. L’itinéraire :  La plupart des routes du Chili et d’Argentine sont goudronnées…mais pas toutes. Dans certains cas, 4 roues motrices seront réellement une nécessité (comme en terre de feu par exemple).

3. La marque : Pensez que des pannes peuvent subvenir, aussi il est important de choisir une marque assez répandue dans le pays pour trouver facilement des pièces de rechanges peu chères et des mécaniciens capables de réparer.

4. Le budget : De toute évidence, un van de 1980 et un 4×4 des années 2000 ne vaudront pas le même prix, et il faudra composer avec ce que vous trouverez dans votre budget. Cependant, n’oubliez pas de prendre en considération 2 éléments qui pourraient faire varier votre choix :

> la consommation d’essence : si vous prévoyez de faire des milliers de kilomètres, une grosse différence de consommation peut, à terme, faire une vraie différence dans votre budget.

la facilité de revente. Si le véhicule vous coûte 1000€ plus cher mais que vous avez de plus grandes chances de le revendre (et donc de récupérer votre mise), cela peut valoir l’investissement.

Quel véhicule choisir pour un roadtrip en Amérique latine ?

Durant nos recherches, et ensuite notre périple, nous avons croisé principalement 3 types de véhicules. Nous essaierons de vous donner ici un bref aperçu des avantages et inconvénients de chacun. Nous mettons volontairement de côté les caravanes tout confort car c’est clairement hors budget pour la grande majorité des backpackers.

1. Van aménagé ou non (entre 1500 et 4000€) :

Van aménagé roadtrip au chili
Van aménagé roadtrip au chili

+ : économique, possibilité de l’aménager soi-même, assez facile à trouver sur le marché, confort relatif (possibilité de s’aménager un coin salon, avec lit convertible), se revend assez facilement.

: en général assez vieux donc attention à la consommation de carburant, on ne peut pas se tenir debout, moins de luminosité que dans un combi VW, ne traverse pas les cours d’eau et supporte difficilement les sentiers de terre.

2. Combi VW (entre 3500€ et 5000€)

combi VW
combi VW

+ : prix raisonnable, installation confortable, véritable art de vivre avec des groupes de fans donnant des conseils d’entretien et de réparation, courant en Amérique latine (facilité de trouver des pièces), recherché par les acheteurs.

: en général vieillissant, consommation de carburant élevée, pas tout terrain, assez lent, concurrence élevée à l’achat.

3. 4×4 (4500€ et +)

ford explorer
ford explorer

+ : tout terrain permettant d’explorer les coins reculés (salar de sel, Patagonie, alentours de Salta), en général plus récent donc ne consomme pas forcément plus (voir moins).

: Même si vous aménagez un lit et des rangements, il faudra se glisser à l’arrière. Au bout de 3 mois, vous en aurez surement assez de ne rien pouvoir faire à l’intérieur de la voiture, d’autant quand il fait froid dehors. C’est donc plus un lit mais pas un vrai lieu de vie excepté si vous avez aussi un auvent (et qu’il fait beau). Bien pour le court terme, budget élevé.

Une autre solution à laquelle nous n’avions pas pensé sur le moment est d’acheter une voiture lambda ainsi que du matériel de camping. L’avantage est qu’il sera plus facile de trouver et revendre le véhicule au vu de la quantité d’annonces disponibles. L’inconvénient serait probablement qu’en pleine saison les campings se remplissent rapidement et en hiver (ou en altitude) il fait bien trop froid pour dormir sous une tente. De plus, il y a énormément de vent en Patagonie et il est vrai que nous étions plus à l’abri sous la carrosserie de la voiture.

 

Achat du van / combi / 4×4 pour un roadtrip au Chili

Où trouver son vehicule ?

Vous pourrez trouver votre fidèle compagnon sur plusieurs sites internet :

  • voyageforum : en français, en général des compatriotes qui auront déjà fait le voyage eux-mêmes postent une annonce pour y revendre leur véhicule. L’avantage : facilité de communication et de virement.
  • drivetheamerica : en anglais, avec des voyageurs de toutes nationalités. L’avantage : le nombre d’annonces disponibles.
  • mercadolibre : en espagnol, le bon coin local où vous trouverez en majorité des vans à aménager pas trop chers. Cependant, il y a quelque fois des 4×4 et des combis.

Il vous est aussi possible de trouver votre bonheur chez les concessionnaires locaux. Cependant, attention aux procédures qui peuvent prendre beaucoup de temps si vous acquérez un véhicule chilien.

Les procédures

Si vous achetez un bien chilien, il sera difficile de faire une acquisition de dernière minute. En effet, il vous faudra passer par 4 étapes (en 2017).

1. Trouver un parrain chilien : en effet, il vous faudra un RUT chilien pour acheter votre véhicule. Et pour cela, il vous faut pour garant un résidant local. Vous pourrez en trouver éventuellement via couchsurfing, dans une auberge de jeunesse ou via des groupes facebook d’entraide (oui, les expatriés français peuvent vous parrainer). Il faudra ensuite que votre garant vous accompagne chez le notaire. L’acte de déclaration du notaire coûte moins de 10€.

2. Obtention du RUT : Une fois l’acte en poche, direction le centre des impôts. Pensez à amener votre passeport, la carte d’identité de votre parrain et l’acte notarié. On vous remettra un RUT temporaire, le définitif sera envoyé plus tard à l’adresse du parrain.Attention les administrations ne sont souvent ouvertes que le matin !

3. Réaliser l’achat : et c’est reparti pour un passage chez le notaire. En tant qu’acheteur, vous aurez besoin de votre RUT et d’avoir payé le véhicule. Le vendeur lui, doit amener son RUT, un permis de circulation du véhicule (permiso de conducir), un papier attestant qu’il n’ a pas d’amende impayée rattachée au véhicule (multa), le certificat d’inscription du véhicule au registre Chilien et le contrôle technique valide.

4. Récupérer les papiers : Rendez-vous chez votre nouveau meilleur ami, le notaire, pour avoir en votre possession tous les papiers nécessaires : le padron (carte grise), permiso de conducir (à renouveler chaque année), le contrôle technique, le contrat de vente et l’autorisation de sortie du territoire (en attendant que le padron soit à votre nom).

En tout, selon le prix d’achat de votre véhicule, le budget notaire devrait se situer aux alentours de 100€.

Quel délai pour l’achat de son véhicule au Chili ?

Souvent sur internet vous lirez que l’ensemble de ces procédures prend 10 jours… Tous les gens que nous avons rencontrés ont pris au minimum 1 mois voir 6 semaines!! N’attendez donc pas d’avoir trouvé le véhicule de vos rêves pour commencer à chercher un parrain et un notaire. Si tout est en ordre, la procédure peut être faite en moins d’une semaine. De plus, le fait d’avoir déjà un RUT de prêt peut vous faire passer en priorité si un vendeur est pressé.

Si, comme nous, la décision d’acheter un van se fait à la dernière minute et que vous n’avez pas 1 mois à perdre, privilégiez l’achat d’un véhicule étranger. Vous devrez tout de même passer devant un notaire pour la vente mais vous pourrez vous passer des autres étapes (parrainage, Rut…).

ATTENTION: ne vous laissez pas berner par ceux qui vous disent que le véhicule n’étant pas chilien, l’acte notarié n’est pas nécessaire. La vente DOIT être faite dans les règles sinon à chaque passage de frontière vous risquerez la confiscation du véhicule !!

Et l’assurance auto ? Est-elle obligatoire ? Quel budget ?

L’assurance (seguro) n’est pas obligatoire au Chili. Par contre elle l’est en Argentine, Bolivie, Paraguay … Aussi, il n’est pas plus mal de prendre une assurance multi-pays. Vous pourrez en trouver dans les grands centres commerciaux censosud ou dans les villes à proximité des frontières. Cela dépend de la marque, de l’âge de votre véhicule et de la durée de l’assurance (prix dégressif) mais à titre indicatif nous avons payé 35€ / mois pour notre assurance auto en Argentine. Attention, ne bluffez pas avec ça. En Argentine (et aussi au Paraguay à ce que nous avons entendu), les contrôles de police sont quotidiens. Si vous n’avez pas d’assurance, vous risquez une amende.

Nous espérons que ces informations vous serons utiles pour préparer votre roadtrip au Chili et en Argentine ! N’hésitez pas à poster vos questions et / ou bons plans pour aider la communauté.

Pour plus d’informations sur le côté pratique, nous avons aussi rédigé un guide de nos trucs et astuces pour un roadtrip au Chili et en Argentine.

2 idées sur “Quel véhicule acheter pour un roadtrip au Chili ?

  1. Bonjour,

    Avec ma copine nous sommes
    actuellement en Amérique du Sud et
    nous avons lu avec beaucoup d’intérêt
    vos articles qui parlent de votre
    road trip au Chili et en Argentine !

    Nous projetons d’organiser un road
    trip similaire au votre à la dernière
    minute mais ce projet nous
    impressionne quand même un peu,
    notamment en ce qui concerne la
    revente du véhicule.

    Serait-il possible de vous poser plus
    de questions concernant votre
    expérience ?

    Vous pouvez utiliser directement mon
    adresse mail pour me répondre si vous
    le souhaitez.

    Merci encore pour vos articles très
    riches et instructifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *